Quand mon enfant se croit adulte:

Nous avons tous entendu parler d’adultes ressemblant à des enfants, d’adultes qui ont le cœur et l’esprit des enfants. L’inverse vous ferait peut-être sourire… Pourtant les enfants surdoués sont au contraire des « enfants adultes » qui semblent souvent penser et agir comme des adultes. Plus important encore, ils se sentent parfois comme des adultes. Ce sentiment peut entraîner une frustration tant pour l’enfant surdoué que pour les adultes qui l’entoure et ai bien souvent source de nombreux quiproquo et incompréhension tant les schémas que l’on attache traditionnellement à l’enfance ne s’appliquent pas aux surdoués.

Mais s’ils sont si intelligents que cela, pourquoi est-ce un problème ?

Parce qu’ils se considèrent comme des adultes, les enfants surdoués peuvent s’attendre à être traités comme des adultes. Ils peuvent se sentir insultés si on ne leur demande pas leur avis ou si on ne leur permet pas de prendre leurs propres décisions.

Quelle que soit leur intelligence, ces enfants sont toujours des enfants et n’ont tout simplement pas l’expérience de la vie et la compréhension nécessaires pour prendre le genre de décisions qu’ils souhaitent pourtant prendre.

Un enfant de trois ans, par exemple, ne peut pas prendre de décisions susceptibles d’affecter son avenir, pas plus qu’il ne doit prendre de décisions concernant la gestion du ménage.

Malheureusement, même les enfants surdoués n’ont pas la maturité nécessaire pour savoir qu’ils n’ont pas toutes les connaissances et la compréhension nécessaires pour prendre certaines décisions. De nombreux enfants surdoués ont également un sens aigu du bien et du mal et pensent qu’être traité comme un moins que rien d’adulte est extrêmement injuste. Leur frustration peut entraîner un certain nombre de problèmes de comportement : ils peuvent se mettre en colère ou être grossiers, et même devenir autoritaires et exigeants.

Voilà donc d’où vient leur colère contre leurs parents… et l’importance pour ces derniers de faire preuve de trésors de pédagogie…

Parents et enfants frustrés : quand l’éducation s’enlise dans la colère

Les parents d’enfants surdoués qui ont l’impression qu’ils devraient être traités comme des adultes se sentent également frustrés. Ils ont l’impression que la vie est un combat permanent, car ils se disputent sans cesse avec leurs enfants au sujet des règles et des décisions. Ces derniers leur demandent constamment de justifier leurs raisons et demandent toujours pourquoi il devrait faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire ou ne pas pouvoir faire quelque chose qu’ils veulent faire.

Les parents sont épuisés par les crises de colère et autres débordements émotionnels. Ils peuvent commencer à considérer leur enfant comme émotionnellement immature, une opinion qui est souvent soutenue par les commentaires des enseignants sur le carnet de suivi. Pire encore, ils peuvent être tenté de régler le souci par une approche médicale en cherchant la cause – et donc la molécule – qui pourra soigner leur rejeton.

Mais alors comment accompagner son petit surdoué pour le persuader de nous écouter ?

Voici quelques conseils pour vous aider à gérer la frustration des deux côtés.

I Essayez de voir les choses du point de vue de votre enfant, soyez empathique

Ces enfants se considèrent comme des adultes et peuvent ne pas comprendre vraiment pourquoi ils sont traités comme des enfants. Cela ne signifie pas que vous devez les traiter comme des adultes, mais qu’ils doivent être traités avec plus de considérations à leur personnalité qu’un enfant normal. Rien ne contrariera davantage ces enfants qu’une attitude condescendante ou la tentative de créer des réflexes pavloviens du style « tu ne peux sortir de table que quand on pose la cafetière sur la table ». Pour être empathique demandez-vous « Moi, Adulte, comment je réagirai si l’on me demandait cela de cette manière ». Cela voua aidera à anticiper les crises potentielle et présenter les ordres donné sous un jour différent.

II Donnez des raisons, mais ne débattez pas

Si votre enfant a besoin de connaître les raisons des règles, des demandes et des refus, alors, par tous les moyens, donnez-les-lui. Parfois, c’est tout ce qu’ils veulent savoir. Mais ne tombez pas dans le piège du débat avec votre enfant. Les enfants surdoués peuvent être d’excellents orateurs ou contradicteurs – voir même des sophistes. Et ce quel que soit leur âge ! Et les parents se retrouvent donc souvent pris dans une sorte de débat judiciaire. Il est toujours important que les enfants sachent que ce sont les parents qui ont le dernier mot sur ce qui se passe à la maison.

III Proposez à votre enfant quelques choix

Envisagez la possibilité que votre enfant surdoué ait besoin de sentir qu’il a un certain contrôle sur sa vie.

On dit constamment aux enfants ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire. Essayez de leur donner un certain contrôle. Laissez-les prendre certaines décisions, mais limitez les types de décisions ou leurs choix afin de garder le contrôle du foyer.

Par exemple, vous pouvez demander à votre fille si elle veut son sandwich au beurre, nature ou avec du Saint Morret. Vous pouvez demander à votre fils s’il veut nettoyer sa chambre avant ou après le dîner….

IV Traitez votre enfant avec respect

Même si votre enfant ne peut pas prendre de décisions importantes, il peut certainement être autorisé à exprimer une opinion et cette opinion doit être écoutée avec respect. Écouter une opinion n’exige pas que vous soyez d’accord avec elle, et il est important que votre enfant le comprenne dès le début.

La vie avec un enfant surdoué n’est pas toujours facile, mais elle peut être facilitée lorsque les parents comprennent leurs enfants surdoués et ce qui se cache derrière le comportement de leurs enfants