HomePage_V4 2018-02-28T11:25:24+00:00
HomePage_V4
2 (40%) 1 vote

BIENVENUE SUR ENFANT SURDOUE !

DEFINIR
DETECTER
TROUBLES
AUTRES

Enfant Surdoué :

L’enfant surdoué est un enfant qui se caractérise par des capacités sensiblement et durablement plus élevées que celles des autres enfants du même âge. Si le terme « précoce » fait référence en France, il est un peu trompeur, car il suggère que ces enfants sont juste « en avance » et que cela est presque un état transitoire. Or il n’en est rien, car l’essence même de l’enfant eip est d’être surdoué ; c’est-à-dire supérieurement intelligent. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’autres pays préfèrent l’appellation « Haut Potentiel Intellectuel » qui traduit mieux deux notions fondamentales de la douance infantile : d’abord qu’il s’agit d’un potentiel (qui peut donc ne pas être exploité), ensuite que c’est un état de fait par nature.

Les enfants surdoués : entre effet de mode et incompréhension

Ils sont souvent au centre des discussions des parents (trop ?) fiers de leurs rejetons : « Cet enfant à d’excellents notes ; cela ne fait pas l’ombre d’un doute : il est surdoué ! », il est considéré comme brillant en classe, sage à la maison, responsable avec ses amis, respectueux de l’autorité, en premier lieu desquelles celle des parents… Bref un rejeton idéal parfaitement dans les normes de ce que notre société attend d’un enfant.
Pourtant la réalité des enfants surdoués est bien loin de cette image d’Epinal que certain parents projette sur leur enfant.
Et cette réalité apparaît de plus en plus au fur et à mesure que les médias s’emparent de la question : mieux connue et donc mieux détectée, la douance révèle son vrai visage : deux tiers des surdoués sont plus ou moins en échec scolaire.
Pour eux, l’appellation « Haut Potentiels» cache une bien triste vérité : trop décalés dans un monde « normalement pensant » ;  ils sont condamnés à n’avoir qu’un potentiel, c’est-à-dire à ne jamais pouvoir le réaliser. D’où des situations personnelles parfois dramatiques entre auto-dévalorisation et dépression existentielle permanante…
Bref un grand gâchis dans une époque où notre monde à tellement besoin de talent.

Une définition basique du Surdoué : un QI supérieur à 130

La définition la plus consensuelle du surdoué est un Quotient Intellectuel strictement supérieur à 130 mesuré par un type de test reconnu par l’Education Nationale. En France, ce sont les tests de Wechsler qui font référence. Un article complets sur les tests de wechsler peut être trouvé ici.

Un quotient intellectuel ou QI est un score dérivé d’un ensemble de tests standardisés afin de mesurer les capacités cognitives (ou « l’intelligence ») de la personne par rapport à son groupe d’âge.
Un test de QI ne mesure pas l’intelligence de la façon dont un mètre mesure une hauteur (de manière absolue donc), mais plutôt de la façon dont on mesure la vitesse dans une course-relais (c’est-à-dire de manière relative : chaque étape de la course ayant sa vitesse propre).
En effet les tests psychométriques (c’est le vrai nom des tests de QI) modernes produisent des scores pour les différents domaines testés (exp : maîtrise de la langue, pensée en trois dimensions, etc.). Ensuite les différents scores sont synthétisés, via une moyenne pondérée définie par l’éditeur du test, et restitués via un score général qui est celui auquel on se réfère lorsque l’on parle de QI.
Ces tests sont calibrés sur une population donnée (par exemple une tranche d’âge) et produisent un score moyen de 100. Selon les méthodologies, le résultats des tests de QI vont vous « ranger » dans une tranche de population en comparaison avec la moyenne. Sans prononcer des mots barbars tels qu’écart-type, ce qu’il faut retenir, c’est qu’a tel score vous êtes plus (ou moins) intelligent que tel pourcent de la population.
Pour en revenir aux surdoués : leur QI mesuré par les tests de Wecshler sera de minimum 130 soit supérieur à 98,2% de la population.

HQI QI supérieurs à 98,2% de la population ; THQI QI à 99,8%

Les surdoués ne sont pas une population monolithique ! En fonction des scores obtenus aux tests de QI, l’on va retrouver deux principales catégories de surdoués ; les HQI (Haut Quotient Intellectuel) et les THQI (les Très Haut Quotient Intellectuel).
Ainsi de 130 à 145 de QI, on parlera de HQI et au-delà de 145 de QI, soit trois écart types au-dessus de la moyenne, de THQI. Ainsi si les surdoués de manière générale ont des aptitudes supérieures à 98,2% de la population ; les THQI, eux, ont un QI supérieur à 99,8% de la population soit 1,34 THQI pour mille individus. Pour faire parler les chiffres, si l’on considère que la France compte toujours 60 millions d’habitants ; on ne dénombrerait que 81 000 THQI sur l’ensemble de la population !

D’accord mais sont ils vraiment si différents ? Si l’on considère que l’écart de QI entre un individu normal et un surdoué explique les différences de fonctionnement cognitif, il est logique d’accepter qu’un THQI est au moins aussi différent d’un HQI qu’un HQI l’est d’un individu normal.  Peut-être même plus du fait de la rareté des THQI.
En fait la littérature à ce sujet considère que le seuil principal de différence de fonctionnement cognitif se situe à 150 de QI. Un point d’écart en deçà ou au-delà de ce seuil serait plus significatif en terme de différence de fonctionnement qu’un point d’écart au sein de la même « tranche » de QI.

Certes, ils ont de grands QI, mais sont ils vraiment différents ?

En fait la réponse est simplissime : Oui !
Car l’enfant surdoué possède une intelligence plus intuitive, intuitivité elle-même induite par la surutilisation de l’hémisphère droit du cerveau. En fait au-delà des 130+ de QI qui le définit, l’enfant surdoué est hyper éveillé sur le plan neurosensoriel. Il « sent » tout : son empathie supérieure lui révèle les aspects cachés de chaque situation, son ouïe très affûtée peut lui permettre de suivre plusieurs discussions à la fois… Non ce n’est pas superman bien sûr, mais les progrès de la neuroscience ont mis en lumière des capacités étonnantes chez les individus surdoués.
Ce qui fait la différence entre un enfant surdoué et tous ses petits camarades c’est en grande partie son hypersensibilité. Et c’est bien souvent aussi cette hyper sensibilité qui risque de le perdre en le déconnectant du monde. Vous pouvez découvrir ici un article entier sur l’hypersensibilité.
Etre hypersensible c’est tout ressentir avec une force inconcevable pour le commun des mortels. La colère, la susceptibilité, l’angoisse et la sérénité, la joie et la détresse…. Le cerveau surefficient du petit surdoué lui transmet sans filtre toute l’intensité des émotions que ses capacités d’analyses hors normes – comparables à un radar géant qui capte et restitue toutes les informations aussi infime ou imperceptibles soient elles – lui restituent.
Cette hypersensibilité fait de l’enfant surdoué un être lucide comme un adulte mais fragile comme un enfant. Un peu dépassé par ce qu’il ressent il peut paraître colérique, capricieux, « intenable »… Il peut paraître aussi irrespectueux car il recherche constamment la vérité, même au-delà du crédit que chaque enfant porte par nature aux adultes. Il peut être considéré frondeur, car un ordre qu’il considère vide de sens lui parait arbitraire et provoque son opposition.
Pourtant c’est un enfant qui a un extraordinaire besoin d’amour, un gigantesque besoin d’être aimé, écouté et compris. Et c’est surtout un enfant qui rendra au centuple tous les efforts que l’on fait pour mieux l’aimer, il est généreux et humain car il sait déjà à son jeune âge ce qu’implique la souffrance- qu’il l’a vive à travers la conscience qu’il a de sa différence ou qu’il l’ait perçue en observant autour de lui.

Les comprendre pour les reconnaître ; les reconnaître pour les aider

Leur différence et leur sensibilité font qu’il est très important, pour bien accompagner les enfants surdoués, de les détecter le plus tôt possible.
En effet du fait de leurs spécificités les enfants surdoués vont éprouver des difficultés dans certains apprentissages sociaux. Première institution à en faire les frais : l’Ecole ; et ce sans surprise car celle-ci se retrouve au carrefour des apprentissages principaux : méthodologies, apprentissage de la vie en société… en son sein le surdoué sera confronté à l’ensemble de ses spécificités et ce alors même qu’il la fréquente à un âge ou la conformité est la règle pour l’intégration.
Si au primaire l’enfant surdoué à tendance à obtenir de bons résultats sans trop travailler les choses vont se corser au fur être à mesure qu’il progressera dans le cursus.

Difficulté sociale tout d’abord : l’enfant précoce aura beaucoup de mal à créer du lien avec ses petits camarades (sa forme originale de pensée ne l’aide pas du tout).
Difficultés scolaires ensuite : à partir de la quatrième, alors que le programme implique désormais de développer de vraies stratégies d’apprentissage, l’enfant surdoué va se retrouver confronté à son intuitivité : alors que jusque-là on ne lui demandait pas de justifier ses réponses, le jeu change et voilà notre surdoué incapable de mettre en œuvre les méthodologies qu’il n’a jamais apprises parce qu’avant il trouvait les réponses « comme ça » .

Ce gros décrochage scolaire – très subit – va considérablement impacter la personnalité de l’ado surdoué : certains entrent dans des phases de repli sur soi / dépression  quand d’autres vont adopter un comportement délétère et ou perturbateur pour pouvoir exister en classe malgré leur incompréhension de ce qui est demandé.
Se met alors en place un cercle vicieux : comportements perturbateurs ou démissionnaires renforcent l’échec scolaire qui renforce ces premiers… Il convient donc de faire prendre conscience aux enfants / adolescents de qui ils sont vraiment pour réinstaller une confiance en eux. A cette fin une seule méthode existe : le bilan chez un psychologue spécialisé. Ce bilan inclura  des tests de QI bien évidemment, mais aussi des tests de personnalité afin de mettre en exergue les compétences et fragilités du sujet.
Sur cette base, le psychologue pourra établir un planning d’accompagnement qui soit réellement adapté aux spécificités du « Zèbre ».
De même ils seront en mesure de détecter d’éventuels troubles comme les TDAH ou un trouble « dys », qui sont statistiquement surreprésentés dans la population surdouée.

En conclusion, bien accompagnés, écoutés par leurs parents, compris autour d’eux ; alors les enfants surdoués seront en mesure de faire fleurir leurs incroyables talents et se construire une identité stable et positive pour affronter la vie et en tirer tous les succès que l’on peut souhaiter à nos enfants !

DÉCOUVREZ TOUS LES ARTICLES D’ENFANT-SURDOUÉ

CLIQUEZ SUR UNE DES SIX SECTIONS CI-DESSOUS POUR ACCÉDER A LA LISTE DES ARTICLES

Définir le Surdoué

Un ensemble d'article pour définir le surdoué

Le QI certes, mais pas que ...

Comprendre les surdoués passe par la compréhension de leur différence au delà des signes généralement constatés.

Accéder à la liste des articles

Détecter les Surdoués

Une liste d'articles pour apprendre à reconnaître les surdoués

Les signes qui ne trompent pas

Si les formes de la douance sont propres à chaque individu, il est néanmoins possible d’identifier des signes récurrents et bien sur un niveau de QI définis par des tests professionnels.

Accéder à la liste des articles

Les troubles du Surdoué

Les conséquences d'un fonctionnement cognitif différent

Un fonctionnement neuronal différent peut engendrer des difficultés dans certains apprentissages clés

Accéder à la liste des articles

Scolariser les surdoués

La relation du surdoué à son école est souvent catastrophique et toujours ambigue

Quand l'école abîme l'enfant précoce ...

L’Ecole pour tous assure en principe l’égalité des chance; mais pour ce faire elle nivelle le niveau au niveau moyen quitte a laisser sur la touche les petits surdoués

Accéder à la liste des articles

Vivre Surdoué | Surdoué & Famille

Dans ces articles, nous aborderons la vie - notamment familiale - des petits et grands surdoués

Vivre différents dans un monde fait pour la norme

La vie dans des communautés, qu’elle soit familiale ou autres, réserve beaucoup de challenge pour les haut-potentiels.

Accéder à la liste des articles

Autres Ressources

Un ensemble de ressources pour éclairer quelques pans de la galaxie surdouée

Définitions et personnalités du monde des surdoués

Les définitions, les personnalités et toutes les petites infos que nous glanons a droite ou a gauche !

Accéder à la liste des articles