Ou quand le perfectionnisme et la sensibilité perturbent les comportements des surdoués :
La douance est merveilleuse à bien des égards, mais les surdoués peuvent aussi présenter des caractéristiques qui peuvent affecter leur développement social et émotionnel principalement chez les enfants – qui sont le focus de cet article (même si finalement ces lignes valent aussi bien pour les grands). Pour comprendre votre enfant surdoué, il est bon de voir comment sa douance peut influencer son comportement. Alors pour vous y aider voici 3 grandes catégories de problèmes auxquels peuvent être confrontés vos enfants précoces.

Le développement asynchrone : quand l’intelligence dépasse l’émotion ou le corps

Les compétences intellectuelles avancées ne sont pas toujours accompagnées de compétences sociales et émotionnelles avancées. Lorsque les compétences se développent à des vitesses différentes, le développement est qualifié d' »asynchrone ». Dans certains cas, les enfants surdoués peuvent rencontrer des problèmes lorsque leur puissance intellectuelle ne correspond pas à leurs autres capacités.

Par exemple:

Les enfants surdoués peuvent comprendre des concepts abstraits, mais peuvent être incapables de traiter ces concepts sur le plan émotionnel, ce qui entraîne des préoccupations intenses concernant la mort, l’avenir, le sexe et d’autres questions trop avancées pour leur âge réel. En effet comprendre, c’est saisir un concept mais aussi pouvoir se reposer sur une base d’expérience qui aide a assimiler émotionnellement ce que l’on comprend.

Le développement physique des enfants surdoués peut les rendre incapables de mener à bien une tâche qu’ils sont capables d’envisager intellectuellement. Cela peut conduire à une frustration extrême et à un passage à l’acte alors même que le corps ne peut suivre. Ils peuvent donc se mettre en danger en voulant effectuer des tâches que leur corps ne peut pas encore assumer (exemple monter un escalier tout seul quand on est tout petit : le cerveau a compris qu’il fallait monter les marches une a une en se tenant à la rampe ; mais les bras sont encore trop faibles pour le retenir quand bien même bébé agrippe la rampe… A noter le perfectionnisme peut également jouer un rôle dans cette frustration.

Un enfant surdoué peut être capable de participer à des conversations d’adultes sur des sujets tels que le réchauffement climatique ou la faim dans le monde, une minute et la minute suivante, de pleurer et de gémir parce qu’un frère ou une sœur a pris un jouet préféré. Cela peut dérouter les adultes et provoquer une réaction excessive à un comportement pourtant normal à l’âge de l’enfant.

Des capacités rhétoriques et d’influence non contrebalancées par la « sagesse » de l’âge

Si les enfants surdoués sont capables de lire, de parler et même de raisonner au-delà de leur niveau scolaire, ces capacités ne sont pas toujours utilisées de manière positive :

Les enfants surdoués peuvent être argumentatifs et/ou « ingénument » manipulateurs (car ils ont compris que cela pouvait avoir un résultat positif pour eux, mais n’ont pas encore intégré le sens moral lié à la manipulation). Les adultes font souvent remarquer que ces enfants sont de petits avocats. Les parents et les autres adultes doivent se rappeler que, même s’il faut reconnaître le mérite d’arguments logiques et convaincants, un enfant reste un enfant et nécessite une discipline appropriée, quelle que soit l’intelligence ou la « mignonnerie » de son comportement. Les enfants qui voient qu’ils peuvent manipuler les adultes peuvent se sentir ensuite très mal à l’aise car ce qui est censé être un repère s’effondre.

Un vocabulaire sophistiqué et un sens de l’humour avancé peuvent faire en sorte que les enfants surdoués soient mal compris, ce qui peut leur donner un sentiment d’infériorité et de rejet. C’est l’une des raisons pour lesquelles les enfants surdoués préfèrent être entourés d’enfants plus âgés et d’adultes.

Perfectionnisme et émotivité (voir hypersensibilité) peuvent générer angoisse et colère

C’est merveilleux d’avoir des compétences de haut niveau, mais ces compétences créent parfois des attentes déraisonnables. Certains enfants surdoués deviennent perfectionnistes, s’attendant à obtenir des notes de 20/20 à chaque test. La douance peut également conduire à une imagination débordante. Ces problèmes peuvent entraîner des problèmes de comportement, comme par exemple :

Le perfectionnisme peut conduire à la peur de l’échec, ce qui pousse l’enfant surdoué à éviter l’échec en refusant même d’essayer quelque chose (y compris de faire ses devoirs).

Une observation attentive, l’imagination et la capacité se projeter au-delà des évidences peuvent faire apparaître un enfant surdoué comme timide, se retenant dans de nouvelles situations afin d’en envisager toutes les implications.

Un enfant surdoué peut avoir besoin de tous les détails avant de répondre à des questions ou de proposer son aide, ce qui le fait paraître timide en société.

Une sensibilité intense peut amener un enfant surdoué à prendre les critiques, voire la colère générale, très personnellement. Les tours de passe-passe d’enfants ne leur font pas peur.

La sensibilité et un sens du bien et du mal bien développé peuvent conduire à s’inquiéter des guerres, des enfants affamés, de la pollution, de la violence et de l’injustice. S’ils sont surchargés d’images et de discussions sur ces questions, ils peuvent devenir introvertis et repliés sur eux-mêmes ou même souffrir de « dépression existentielle ».

Pratiquement toutes les caractéristiques de la douance peuvent faire que les enfants surdoués se sentent « différents », même à un très jeune âge. Il est donc important de les mettre en contact avec des enfants comme eux et avec des personnes qui les comprennent.